Jeux de société pour tous

Metal Adventures - Le Fer et le Sang

Un supplément pour Metal Adventures

Descriptif du jeu Metal Adventures - Le Fer et le Sang

Éditeur : Open Sesame Games

Alors que le dernier millénaire fait peser sur l’humanité la menace de son extinction totale, l’Empire galactique décide de la sauver en déclarant la guerre aux mutants. Il envoie ses troupes et étend son ombre partout dans la Galaxie. Écrasés par un État totalitaire, ses citoyens travaillent sans relâche pour un avenir où la sécurité aura remplacé la liberté.

C’est la guerre ! Car la victoire de l’Empire scellera la fin des pirates de l’espace. Peu d’entre eux en ont conscience, mais ceux-là se battent avec l’énergie du désespoir contre la machine de guerre impériale. Ils ne vivent pas pour la prise et la gloire, mais par le fer, et le sang !

Le Fer et le sang est le cinquième supplément pour Metal Adventures, le jeu de rôles des pirates de l’espace.

Informations pratiques sur le jeu


Auteur : Arnaud Cuidet

Illustrateur : Dimitri Bielak, Rémi Le Capon, Camille Durand Kriegel, Ervin, Jérôme Oyhenart, Geoffrey Stepoure

Contenu : Livre de 176 pages, Couverture rigide, Intérieur en couleur, 21 x 29,7 cm

Format boite : H304 x L216 x P17 mm

Nombre minimum de joueurs : 2

Nombre maximum de joueurs : 7

Durée minimum de jeu : 90

Âge minimum : 14

Commentaires

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis dessus !

Blogueurs : Connectez-vous pour déposer votre avis.

Si vous avez aimé le jeu Metal Adventures - Le Fer et le Sang, Vous aimerez aussi

Jeux pour les joueurs

Metal Adventures - Ecran du Meneur

  • Metal Adventures - Ecran du Meneur

    Éditeur : Open Sesame Games L’Écran du meneur est un accessoire pour les meneurs de jeu de Metal Adventures. Il complète les règles et les fiches du Guide [···]

Jeux pour les joueurs

Metal Adventures - La Belle et la Bête

  • Metal Adventures - La Belle et la Bête

    Éditeur : Open Sesame Games L’humanité s’élance dans l’espace armée de sa science et de sa technologie. Pourtant, l’infini galactique n’est gouverné ni pa [···]